Les soins par l'art, une démarche professionnelle

De nombreuses cultures traditionnelles reconnaissaient à l’art un effet cathartique et thérapeutique. Aujourd’hui, il est parfois utilisé pour favoriser l’expression sans censure, ou, sert quand la parole n’est plus suffisante, voire impossible.

L’art-thérapie est une forme de psychothérapie, de plus en plus répandue dans le secteur de la Santé. Elle est complémentaire à un suivi médical, psychologique ou social, s’ils sont nécessaires.
Cela requiert une formation, des échanges professionnels, et une supervision.

Un cadre sécurisant et confidentiel est également primordial, afin que la personne s’exprime librement. L’espace est investi par chaque personne comme le sien, sans jugement, elle doit pouvoir s’y sentir elle-même.

Le bien-être pour toutes et tous

L’art-thérapie c’est pour tout le monde, sans compétence artistique requise, quel que soit l’âge, le sexe, avec ou sans handicap. Il n’existe pas de contre-indication.

Des études* montrent son action bénéfique sur les fonctions physiques, cognitives, psychologiques, émotives et comportementales (pression artérielle, fatigue, douleur, stress, anxiété, etc…)

Le processus créatif sans recherche du beau

Ici, on utilise la création artistique pour faire émerger de l’inconscient des réponses à nos problématiques.

Exprimer à l’extérieur ce qui se joue à l’intérieur. Faire ressurgir des images, comme autant de reflets d’expériences paddées ou de rêves auxquels on aspire.

Le geste fait appel au corps et dans le même élan, il sollicite l’imagination, l’intuition, la pensée, les émotions.

Bubble Cocoon - noeud qui se démêle

Mon approche personnelle et personnalisée

Pour ma part, j’utilise les arts-plastiques : gribouillage, dessin, collage peinture… l’écriture créative et le modelage de l’argile.

Les mains occupées, le mental s’apaise. Pour réveiller les sens, j’initie également à des techniques de relaxation (cohérence cardiaque, méditation, visualisation, etc…) et propose des séances en pleine nature. 

A partir de ces outils et de ma posture d’écoute active, je m’adapte aux besoins de chaque individu, et fais apparaître avec lui les forces et ressources développées via les épreuves traversée.

Le pouvoir des métaphores et du jeu emmène à de nouvelles perspectives, et donc à la mise en place d’actions concrètes.

Des séances rien qu'à soi ou partagées

  • Première rencontre : échange sur les motifs de la demande, découverte et mise en pratique de mon approche + construction commune de pistes de travail.
  • En individuel : je m’adapte aux ressentis, je guide sur la voie du processus créatif libératoire.
  • En groupe : j’accompagne individuellement dans les créations, le collectif favorise des résonances, une synergie et limite l’isolement.

*Sources à titre d’exemple : 1/ M. Wood et ses collègues (Université de Roehamptomme,UK) ont passé en revue 14 études à travers le monde sur « l’utilité de l’art-thérapie dans l’amélioration des symptômes en cancérologie ». Ils montrent une réduction du stress, de la colère, de la dépression, ainsi qu’une augmentation de la vitalité, des capacités de communications et des indices de qualité de vie en santé.
2/Une étude de Kaimal G.; RAY K. ; Muniz J. (Université de Drexel, USA), révèle que 45 minutes d’Art-thérapie réduisent, de façon significative, le taux de cortisol et donc de stress de 75% des participants (39 adultes en bonne santé de 18 à 59 ans). Ils ont noté que le processus créatif permet de découvrir de nouvelles facettes de soi, qu’il est entraînant au point de ressentir un engagement et une satisfaction optimale.